EnglishFrançais
Visit Oran Actualité
14 millions d’estivants attendus
Publié: 04/06/2007
Le manque d’infrastructures touristiques pour accueillir les nombreux estivants reste le point noir de cette saison qui semble bien partie.

14 millions d’estivants attendus
Dans le cadre de l’ouverture officielle de la saison estivale, les P/APC de 14 communes côtières des façades est et ouest ont reçu des instructions relatives à la finalisation des projets touristiques en voie de réalisation ou en souffrance.

Dans la daïra d’Aïn El Turck, plusieurs opérations d’entretien et d’aménagement des chaussées et des trottoirs ont été menées tambour battant depuis le début du mois en cours. Une autorisation de programme financière de 5 milliards de centimes vient d’être allouée à cette localité balnéaire pour le parachèvement des travaux à l’arrêt.

Ainsi, toutes les dispositions semblent être prises pour réussir une bonne saison estivale dans la wilaya d’Oran qui voit sa population décupler en été.

Une commission de coordination est à pied d’œuvre à l’effet d’inciter les responsables des villes côtières à accélérer les travaux d’embellissement et d’aménagement qui restent intimement liés à la consommation des crédits, apprend-on de sources proches de la wilaya.

Dans un autre registre, la direction du tourisme prévoit entre 11 et 14 millions de touristes attendus cette année à Oran en dépit de l’insuffisance des structures d’accueil et des sites de restauration. Sur les 226 établissements hôteliers tous types confondus, 93 hôtels non classés ont une capacité d’accueil de 6 745 lits.

Mais l’offre reste en deçà de la demande réelle estimée à plus de 150 000 lits, alors que la wilaya d’Oran compte un peu plus de 25 000 lits si l’on tient compte des nouvelles structures hôtelières réalisées au cours des dix dernières années.

La demande et l’offre en matière d’accueil étant partiellement en dessous de la moyenne, les autorités locales semblent redouter une démobilisation des potentiels vacanciers qui bouderaient les plages.

“En 2006, nous avons recensé un déficit sensible dans le domaine des fournitures touristiques, mais malgré la présence d’indices révélateurs, nous restons dubitatifs sur l’essor du tourisme cette année”, reconnaît le responsable du comité de suivi du tourisme.

Par ailleurs, et en coordination avec les directions concernées (transport, tourisme, travaux publics, environnement, commerce…), un plan de circulation spécial est en voie de concrétisation. Il permettra la fluidité et la réglementation du trafic routier à partir des différents points de départ d’Oran vers les localités balnéaires et les 29 plages autorisées à la baignade du littoral oranais qui s’étire sur plus de 120 km.

Dans un autre registre, tous les vendeurs de glaces et les fast-foods dûment autorisés à exercer leur activités doivent désormais se soumettre au contrôle systématique de la direction du contrôle et des prix.

Ces mesures préventives ont été prises par la direction régionale du commerce, de l’environnement, de la santé, de la brigade de la gendarmerie et de la sûreté de la daïra d’Aïn El Turck à l’effet de réprimer les fraudes et la mauvaise qualité des produits de consommation.

En 2006, 207 cas d’intoxication alimentaire ont été enregistrés par les services d’hygiène, dont 48 personnes ont été hospitalisées. Parmi les causes des intoxications alimentaires, 40% sont dues à la consommation de plats cuisinés, de fromages et de crèmes glacées de piètre qualité.
Par K. Reguieg-Yssaâd
Sources: Liberte
2011 Vus
 

Visit Oran n'est pas responsable du contenu de sites externes
Add To Favorites Make This My Homepage
Visit Oran Actualité | 14 millions d’estivants attendus